Les Randos de Fred & Paul

Etape 1 : Sart-Bernard → Andenne (24 km) réalisée en avril 2013

Il est un peu plus de 9h lorsque nous démarrons cette première étape au départ de la gare de Sart-Bernard. Après être passé en dessous de la N4 et de l'autoroute E411, le GR 575-576 se poursuit sur un chemin herbeux entre deux prairies.

GR 575-576 entre Sart Bernard et Mont-Sainte-Marie

Nous effectuons une première halte à Mont-Sainte-Marie. Du sanctuaire primitif, dédié à l'assomption de Notre-Dame, il ne subsiste plus aujourd'hui qu'une tour romane ; cette dernière était à l'origine défensive. Plus loin, la chapelle qui a conservé son bel autel en pur style roman. La nef, qui reliait les deux parties, a probablement été détruite entre 1710 et 1740 ; tout comme la flèche de la tour, emportée par un ouragan en 1876. En son sein, se trouve le monument funéraire de la famille de Liedekerke.

GR 575-576 : Mont Sainte Marie

Avant d'atteindre le village de Mozet, le parcours contourne la vaste ferme de Basseille. Au bas Moyen Âge, cette ferme était une léproserie, dépendance de l'hôpital de Namur. Siège d'une seigneurie acquise en 1755, c'est un ensemble clôturé de beaux volumes en moellons de calcaire chaulés (XVIIIe et XIXe siècles).

GR 575-576 : ferme de Basseille GR 575-576 : départ de la variante vers Namur

Nous laissons partir, vers la gauche, la liaison vers Namur et poursuivons sur un agréable chemin de terre jusqu'à Mozet. Ce village, qui figure aujourd'hui parmi les « Plus beaux villages de Wallonie » est situé dans un creux de la vallée du Tronquoy, dans un paysage de prairies et de bosquets. Mozet présente toutes les caractéristiques architecturales du Condroz.

Son ancien noyau est dominé par l'église Saint-Lambert, de style classique, reconstruite en 1775 en pierre bleue. Mais son originalité date de 1853 quand on l'a agrandie. À l'avant, il y avait un campanile que l'on a démoli et reconstruit derrière l'église parce qu'il n'y avait pas assez de place devant ! En effet, l'édifice étant situé sur une butte et celle-ci s'arrêtant, les gens n'auraient pas pu rentrer dans l'église.

GR 575-576 : Mozet, église Saint-Lambert

L'imposante ferme du Royer est passée de main en main au fil de son histoire mouvementée. À l'origine propriété monastique, puis fief des seigneurs de Mozet, elle est rachetée à la fin du XVIe siècle par un jeune écuyer, Jean de Royer, dont elle a conservé le nom. Sa fille, Jeanne, vend le domaine à Jean Muller. Lorsqu'il achète ces trois petits bâtiments en 1606, il construit une tour, significative de son pouvoir et de son argent mais surtout pour s'enfermer.

On peut y voir une poivrière dont la fonction principale était de surveiller les abords de ces constructions. C'est-à-dire qu'en cas de menaces, le guetteur qui se trouvait au sommet sonnait le tocsin, et les voisins, venant avec leurs animaux, rentraient à l'intérieur de la ferme pour se protéger.

GR 575-576 : Mozet, ferme du Royer

C'est ici à Mozet, devant la ferme du Royer, que débute un parcours de liaison. Cet itinéraire de 30 km va rejoindre le GR 575-576 à Porcheresse après être passé notamment par Faulx-les-Tombes et Gesves.

Nous effectuons la pause de midi dans le parc communal. Le parcours continue ensuite en direction du village de Goyet que nous atteignons après un beau tronçon, en descente, sur un petit sentier forestier. À Goyet, nous traversons la grand-route ainsi que le Samson, qui rencontre ici un affluent le Strouvia. Le Samson, petite rivière de 16 km, est un affluent de la Meuse. Il se jette dans celle-ci au niveau de Namêche, dans l'entité d'Andenne, après avoir arrosé notamment la localité de Faulx-les-Tombes. Les deux rivières longent des falaises qui cachent les grottes de Goyet où vécurent Neandertal et Cro-Magnon.

GR 575-576 entre Mozet et Goyet

Nous randonnons à travers bois jusqu'à Strud où nous effectuons un arrêt boisson sur le muret d'enceinte de l'église. Plantée sur un éperon rocheux dominant le village, cette église de style roman mosan est une des plus anciennes du Condroz namurois. Elle a été construite autour du XIe siècle en moellons de grès et de calcaire. La tour était initialement une tour fortifiée du IXe siècle à laquelle fut ajouté un clocher.

GR 575-576 : église de Strud

La grimpette qui nous a menés à l'église de Strud se poursuit pour arriver à Bellaire. Si le temps était frais au départ de Sart-Bernard, il fait à présent bon et même chaud. Passage par le village de Groynne avant d'emprunter un sentier entre les prairies et d'amorcer la descente vers Andenne que nous atteignons vers 16h.

GR 575-576 entre Strud et Andenne

C'est grâce à la fondation d'un monastère par Begge, (sœur de Gertrude de Nivelles et mère de Pépin de Herstal), qu'Andenne entame son développement, en 692. Lors d'un voyage à Rome, le pape encouragea Begge, alors veuve, à bâtir un monastère. Dieu fit connaître l'endroit exact où établir ce monastère, en lui montrant... une truie et ses sept porcelets, puis une poule et ses sept poussins. Ces signes furent interprétés par Begge comme la volonté divine de voir installer un sanctuaire à sept chapelles à cet endroit.

Ainsi naquit Andenne, la ville aux sept églises. Un chapitre de chanoinesses, lui aussi fondé par Begge, s'installe à la même époque autour de ces églises. Au Moyen Âge, les terres plastiques d'Andenne favorisèrent l'essor de la céramique. La fabrication de pipes en terre date quant à elle de la fin du XVIIIe siècle. Au XVIIIe siècle, les sept églises furent détruites et leurs pierres utilisées pour édifier la collégiale Sainte-Begge, un bâtiment néoclassique construit entre 1764 et 1778. Il est aussi dit que Charles Martel (petit-fils de Begge), encore enfant, tua, au début du VIIIe siècle, un ours qui terrorisait la cité mosane. Cette légende explique la présence de cet animal en tant que symbole de la ville.

GR 575-576 : Andenne, collégiale Sainte-Begge GR 575-576 : Andenne, maison Sainte Begge

Andenne : maison dite sainte Begge