Les Randos de Fred & Paul

Etape 4 : Failon → Emptinne (25 km) réalisée en avril 2013

En raison de la chaleur annoncée et des 26 km prévu, nous démarrons, vers 8h15, cette quatrième étape du tour du Condroz namurois. A peine avons-nous quitté le village de Failon que nous entrons dans les bois. Le sentier, un peu sauvage, nous emmène au bord de la Somme. Il ne s'agit bien entendu pas du fleuve français mais d'un ruisseau de 17 km qui se jette dans l'Ourthe à Petit-Han. Un panneau d'information attire notre attention : « vous êtes à l'endroit secret où la sorcière de Félon, Marie Pirsoul avait des rendez-vous avec le diable. Si vous voyez des sangliers ou des chevreuils, dites-vous que c'est peut-être le diable qui a pris cette apparence ! ».

GR 575-576 entre Failon et le château de Ramezée

Le GR 575-576 continue vers une grande drève qui contourne le château de Ramezée. Nous effectuons une petite pause près d'une construction qui ressemble à une pagode chinoise, entourée de rhododendrons. Un peu plus loin, nous admirons le beau château et prenons quelques photos avant que le jardinier ne vienne, avec son tracteur, nous prévenir qu'il s'agit d'une propriété privée ! Le château, isolé sur un tige, marquant la limite entre le Condroz et la Famenne, a été construit en plusieurs étapes au XVIIIe siècle dans un style classique ; il est entouré de dépendances agricoles disséminées de part et d'autre. Au bout du parc, la magnifique hêtraie mérite elle aussi le coup d'œil !

GR 575-576 : château de Ramezée, pagode GR 575-576 : château de Ramezée GR 575-576 : château de Ramezée, hêtraie

Un « tige » est un mot typique du Condroz pour désigner des chemins de terre, non empierrés, qui suivent les lignes de crête. Il s'agit souvent de chemins verts, herbeux, assez larges, fréquentés par le troupeau communal, la herde. Le mot « chavée » désigne lui des chemins de campagne creux, fortement encaissés de chaque côté, bordés de haies et de buissons.

Nous passons à côté du Chêne au Gibet, un arbre d'environ 400 ans auquel, jadis, les personnes condamnées à mort étaient pendues. Il s'agit d'un chêne pédonculé dont la circonférence mesurée à 1m50 du sol atteignait 566 cm en 2007. L'arbre et ses alentours sont classés.

GR 575-576 : chêne au gibet

Après ce beau tronçon de sept kilomètres, nous entrons dans le village de Barvaux-Condroz et passons à proximité du château. Le château initial a été détruit à la fin XVIIe siècle pour cause de vétusté, avant d'être reconstruit vers 1735. Il a été ravagé en 1940 par un incendie ne laissant que les murs extérieurs et le hall d'entrée. Ne demeurent de la construction originale que les dépendances et la porte qui desservait le pont-levis.

GR 575-576 : château de Barvaux en Condroz

Juste devant l'église St-Vincent de Porcheresse, le tracé rouge et blanc tourne vers la gauche pour atteindre un carrefour de six chemins, au lieu-dit « Clinchamps ». C'est là que nous retrouvons l'itinéraire de liaison venant de Mozet. Jusqu'à Achet, où nous effectuons la pause de midi, le parcours se déroule tantôt en campagne, tantôt en forêt. Depuis le début de ce GR 575, nous sommes passés plusieurs fois à proximité d'importants travaux, qu'on pourrait même qualifier de gigantesques. On creuse un peu partout pour enterrer un gazoduc chargé d'acheminer du gaz naturel, entre les provinces de Liège et de Luxembourg.

GR 575-576 entre Porcheresse et Achet

C'est dans le village d'Achet que nous franchissons le Bocq. Cette rivière prend sa source à Scy, à 305 m d'altitude. Après un parcours de 45 km, elle se jette dans la Meuse à Yvoir, à une altitude de 90 mètres. Le château d'Achet a été construit vers 1819 ; par contre, sa tour d'angle est plus récente et date du XXe siècle

GR 575-576 : château Achet

Avant d'atteindre Hubinne (un quartier d'Hamois), nous passons à côté d'une étable très moderne où nous assistons à la montée de jeunes vaches dans la benne du camion, qui les mènera en fin de journée au marché couvert de Ciney.

Située sur un petit promontoire rocheux, la chapelle Ste-Agathe d'Hubinne est un site majeur du patrimoine local. La partie la plus ancienne de la chapelle date du XIIIe siècle. Dans sa structure actuelle, elle date de 1630. L'édifice semble être en restauration depuis bien longtemps déjà ! Le site comprend également un ancien cimetière et une ferme en U, bâtie sur l'emplacement d'un ancien château médiéval. Nous effectuons une petite pause boisson à proximité de la chapelle, car il commence à faire très chaud !

Légende de la Gatte d'or

Elle est belle, n'est-ce pas ? Des pieds aux cornes, elle brille de mille éclats ! Cette chèvre peu ordinaire, ou gatte comme on dit par ici, est faite d'or ! Après la mise à sac du château d'Hubinne par les Dinantais en 1328, les gens d'Hamois se retrouvent sans toit, sans biens, sans rien. Les Nutons, farceurs mais avec la main sur le cœur, décident de faire fondre toutes les pièces reçues par les Hamoisiens en temps de paix. Ils leur donnent la forme d'une gatte, en souvenir des chèvres dont ils s'occupaient pendant le siège du château d'Hubinne.

GR 575-576 : chapelle Ste-Agathe d'Hubinne

A l'entrée d'Hamois, le GR 575-576 emprunte, tout comme hier, un tronçon du RAVeL (ancienne ligne 126). Nous passons près de l'ancienne gare, aujourd'hui transformée en restaurant, où l'on peut encore voir un wagon des années 60. C'est en février 1877 que le premier train passe sur cette ligne à voie unique, permettant le développement du commerce.

GR 575-576 : gare d'Hamois

Nous quittons Hamois par un beau sentier herbeux bordé de haies. A la suite d'un petit chemin en bordure du bois, nous amorçons la descente asphaltée vers Emptinne que nous atteignons un peu avant 15h.

GR 575-576 : église d'Hamois GR 575-576 entre Hamois et Emptinne

L'église St-Martin d'Emptinne remplace un oratoire qui existait déjà vers l'an 1300. La tour octogonale de style néo-roman fut érigée en 1892.

GR 575-576 : église St-Martin d'Emptinne