Les Randos de Fred & Paul

Etape 7 : Manderfeld → Steinebrück (23 km) réalisée en juin 2020

Nous voici de retour à Manderfeld, un an et demi plus tard, pour poursuivre notre périple sur le GR 56. Nous empruntons brièvement la N626 et quittons le village par un chemin empierré ; c’est sur celui-ci que se situe le point le plus élevé de l’étape à 570 mètres d’altitude. Après 800 m, le tracé blanc et rouge entame la descente, à travers bois, vers le vallon du Frankenbach (485 mètres).

GR 56 entre Manderfeld et Herresbach GR 56 entre Manderfeld et Herresbach

Grâce à une passerelle en bois, nous franchissons le Frankenbach (affluent de l’Our) et tournons peu après, vers la gauche. Pendant 1,5 km, nous progressons sur un chemin caillouteux, entre les prairies, parallèle au cours d’eau.

GR 56 entre Manderfeld et Herresbach GR 56 entre Manderfeld et Herresbach

Nous montons vers Eimerscheid et passons entre un calvaire assez original, datant de 1807, et la ferme Hansen bâtie, selon l’inscription peinte sur le mur, en 1792. À la sortie du hameau, nous continuons l’ascension sur un chemin de terre. Arrivés à 540 m d’altitude, nous prenons, vers la gauche, un agréable chemin herbeux descendant vers le Kolvenderbach. C’est sur une passerelle métallique, assez récente, que nous traversons ce cours d’eau qui est, lui aussi, un affluent de l’Our.

GR 56 entre Manderfeld et Herresbach

Près d’un ancien moulin à eau, nous retrouvons l’asphalte et montons (de 470 à 530 mètres d’altitude), sur ce revêtement, en direction d’Herresbach. Le GR 56 évolue dans ce beau village où se dresse l'église dédiée à Saint-Gangulphe. L'édifice, recouvert de crépi blanc, date de 1719 ; suite à un incendie, le clocher a été reconstruit en 1854.

GR 56 : église d'Herresbach

Nous passons à côté du cimetière puis descendons, par une petite route, vers la vallée du Grossweberbach. Durant environ trois kilomètres, le tracé blanc et rouge va suivre, sur un large chemin caillouteux, en légère descente, le cours de cette rivière. Le long du Grossweberbach (affluent de l'Our dans laquelle il se jette à Schönberg), des parcelles de réserves naturelles gérées par Natagora se succèdent en un ensemble presque continu. Partout, le même schéma : les plantations d’épicéa occupent la colline, laissant place à des pâtures intensives puis enfin aux prés humides préservés au fond de la vallée.

GR 56 entre Herresbach et Schönberg GR 56 entre Herresbach et Schönberg

Il est presque midi lorsque nous arrivons à Schönberg, village situé à mi-parcours de cette étape. Une belle sculpture, dans un parc au bord de l’Our, nous informe qu’une rencontre entre les 15 villes et villages dénommés Schönberg (1 en Belgique, 2 en Autriche et 12 en Allemagne) s’est déroulée ici en mai 2017.

GR 56 : Schönberg

L’Our prend sa source au lieu-dit Eichelsberg, près de Manderfeld. La rivière délimite successivement la frontière entre la Belgique et l'Allemagne puis, entre le Grand-Duché de Luxembourg et l'Allemagne. L’Our se jette dans la Sûre, à Wallendorf, après un parcours de 78 km. De l’autre côté du cours d’eau, nous nous dirigeons vers l’église Saint-Georges ; l’édifice remplace l’église néoclassique datant de 1826 et détruite en décembre 1944.

GR 56 : église de Schönberg

Nous quittons Schönberg en grimpant (de 430 à 460 mètres d’altitude) le Dorfberg. Au sommet de cette côte se dresse une tour évoquant le château qui se trouvait jadis ici. Celui-ci aurait été érigé vers 1200 et démoli en 1803 après avoir été incendié par les troupes du roi Louis XIV, en 1689.

GR 56 : Schönberg, tour du château

Un peu plus loin, le tracé blanc et rouge descend par une sente herbeuse franchir un ruisseau (Langenbach) et remonte, entre les prairies, jusqu’à Amelscheid. Après ce hameau, nous évoluons sur une petite route, sur le plateau campagnard (520 mètres d’altitude), pendant un kilomètre.

GR 56 entre Schönberg et Alfersteg GR 56 entre Schönberg et Alfersteg

Par un chemin caillouteux, nous arrivons dans une forêt (composée essentiellement de résineux) dans laquelle nous progressons, en légère descente, durant 1,5 km. À la sortie du couvert forestier, nous revenons sur l’asphalte et descendons vers Alfersteg tout en profitant d’un vaste panorama.

GR 56 entre Schönberg et Alfersteg GR 56 entre Schönberg et Alfersteg

Dans le hameau, traversé par l’Our, nous découvrons, au bord du chemin, le clocher de l’ancienne chapelle de Rödgen ainsi qu’une sculpture représentant un ours. Le GR 56 ne reste évidemment pas dans la vallée et nous offre une dernière bonne grimpette (de 394 à 488 mètres d’altitude). En nous retournant, nous pouvons voir la petite route par laquelle nous sommes descendus 1,5 km plus tôt.

GR 56 : Alfersteg GR 56 entre Alfersteg et Steinebrück

Près du sommet, nous atteignons une agréable piste forestière suivie jusqu’à la lisière. Nous descendons ensuite, entre les champs, jusqu’au hameau de Weppeler (400 mètres d’altitude). Là, nous admirons une charmante chapelle bâtie en moellons de grès avec encadrements en briques.

GR 56 entre Alfersteg et Steinebrück GR 56 : Weppeler, chapelle

Pendant près de deux kilomètres, nous avançons sur une route avec, à quelques mètres, sur la gauche, l’Our et donc la frontière allemande. Par un beau chemin, parallèle à la route, nous atteignons Steinebrück.

GR 56 entre Alfersteg et Steinebrück