Les Randos de Fred & Paul

GR 126 : Beauraing → Gedinne (23 km) - août 2017

Info : pour effectuer cette étape de 28 km dont 23 sur le GR, nous avons pris le train entre les gares de Gedinne (3,5 km hors GR) et de Beauraing (2 km hors GR).

Depuis la gare de Beauraing, nous devons d’abord marcher deux kilomètres (hors GR) afin de retrouver le GR 126. De retour sur le tracé blanc et rouge, nous montons, par une petite route, vers un bois. Au sommet (263 m d’altitude), nous tournons à droite sur un chemin de terre descendant vers ce bois avant de franchir le ruisseau de Wancennes.

GR 126 entre Beauraing et Sevry

Grâce à deux tourniquets, nous pénétrons dans une prairie longeant le Castel Saint-Pierre, puis par le sentier 32, dit « des Pèlerins », nous contournons le site. Ce domaine boisé, de 27 hectares, abrite la chapelle Saint-Pierre-aux-Liens, datant du XIIe siècle (le plus ancien monument de Beauraing), qui a donné son nom au parc.

GR 126 entre Beauraing et Sevry GR 126 entre Beauraing et Sevry, sentier des Pèlerins

Un peu plus loin, nous empruntons un chemin montant de 233 à 313 m d’altitude ; d’abord caillouteux, il devient herbeux, après la séparation du GRP 577. Nous coupons un chemin campagnard et continuons dans un étroit sentier passant en lisière d’un champ de maïs avant de pénétrer dans la forêt. À la fin de ce tronçon boisé, le GR 126 descend, entre les pâtures, un chemin rocailleux aboutissant à Sevry.

GR 126 entre Beauraing et Sevry GR 126 entre Beauraing et Sevry GR 126 entre Beauraing et Sevry GR 126 entre Beauraing et Sevry

Dans le centre du village, on peut admirer une ancienne tour. Cette dernière était le siège d’une seigneurie liégeoise détenue au XIIIe siècle par les Eve, dits de Severy, passée au XVe siècle aux Beaufort de Celles, puis aux Mérode en 1646. Le bâtiment, aménagé en gîte rural, était à l’origine une dépendance du château de Sevry qui fut détruit lors de la révolution française.

Au-delà du cimetière, nous poursuivons la descente jusqu’à atteindre le ruisseau de l’Hileau (263 m d’altitude), dont nous allons à présent remonter le cours durant 1,5 km. Également appelé Ilèwe, cet affluent de la Lesse a une longueur approximative de quinze kilomètres (nous avions déjà croisé ce ruisseau lors de l'étape précédente).

Nous contournons une petite colline et, par un chemin caillouteux, nous quittons le bord du ruisseau pour grimper un large chemin, quasi rectiligne, à travers la forêt domaniale des Longues Virées.

GR 126 entre Sevry et Vencimont GR 126 entre Sevry et Vencimont GR 126 entre Sevry et Vencimont

Près du sommet et point culminant de cette étape (370 m d’altitude), nous parvenons à une route et trouvons, au bord de celle-ci, une zone pique-nique où nous effectuons la pause de midi. De l'autre côté de la route, nous descendons, pendant un peu plus de deux kilomètres, sur l’asphalte d’abord, sur un empierré ensuite, à travers la forêt domaniale de Sevry ; cette forêt couvre une superficie d’environ 52 hectares.

GR 126 entre Sevry et Vencimont GR 126 entre Sevry et Vencimont

Par un sentier, nous franchissons, à gué, le ruisseau du pré Lagasse et avançons en surplomb de celui-ci, pendant 1 km, jusqu’au lieu-dit « Pichelotte », près du confluent de ce ruisseau dans la Houille (243 m d’altitude). Le GR 126 se dirige vers Vencimont, situé deux kilomètres plus loin, en empruntant, en légère montée, à travers la forêt, un chemin caillouteux proche de la Houille.

GR 126 entre Sevry et Vencimont GR 126 entre Sevry et Vencimont

Nous traversons le centre de ce charmant village où çà et là, on trouve d’anciennes photos montrant les lieux au début des années 1900. Une des premières mentions de Vencimont date de la fin du XIIe siècle. Avant la révolution française, il faisait partie de la prévôté de Revogne, principauté de Liège.

Presque complètement incendié en 1803, Vencimont s'est reconstruit et la population a atteint un maximum de 780 habitants en 1863. La canalisation du ruisseau de Géronsart, qui rejoint la Houille quelques mètres plus bas, et la construction de ponts ont modifié la physionomie du village au fil des ans.

GR 126 : Vencimont

À la sortie de Vencimont, nous reprenons la progression le long de la Houille pour un agréable parcours d’environ trois kilomètres. En chemin, nous passons plusieurs fois d’une rive à l’autre et découvrons la « Tête de Chien », un monolithe rocheux qui (avec un peu d’imagination) ressemble à une grosse tête de chien.

Moyennant un court détour, il est possible de découvrir la « Chambre du Curé », une petite grotte où se réfugia, pendant la révolution française, l'abbé de Vencimont pour éviter, d'une part les troupes françaises et d'autre part, y célébrer le culte en cachette.

GR 126 entre Vencimont et Gedinne, la Houille GR 126 entre Vencimont et Gedinne, Tête de Chien GR 126 entre Vencimont et Gedinne

La Houille naît dans le bois de Rienne, près du lieu-dit la Croix Scaille. Après avoir arrosé Louette Saint-Pierre et Gedinne, où elle reçoit les eaux de la Houillette, elle passe entre Sart-Custinne et Patignies (au Moulin de la Galette), puis à Vencimont. Pendant quelques kilomètres, elle matérialise la frontière franco-belge avant d’entrer réellement en France pour se joindre à la Meuse, après 25 kilomètres (dont 16 en France), dans la ville de Givet.

Le tracé blanc et rouge débouche sur une petite route qu’il descend, sur 600 m, jusqu’au Moulin de la Galette, un gîte pour groupes. Peu après ce bâtiment, nous quittons l’asphalte et retrouvons un chemin forestier évoluant dans la vallée de la Houille durant deux kilomètres.

GR 126 entre Vencimont et Gedinne

Peu après 16 h, nous arrivons au centre de Gedinne où se termine ce parcours, mais pas notre étape puisque nous devons encore marcher 3,5 km (hors GR) afin d’atteindre la gare.

Plan du parcours

➔ Jonction avec d'autres GR

  • Le GRP 577 : Tour de la Famenne permet, au départ de Marche-en-Famenne, d'effectuer une grande boucle de 200 km à travers l’Unesco Geopark Famenne-Ardenne. Ce sentier de grande randonnée passe notamment par Rochefort, Han-sur-Lesse, Beauraing, Houyet, Durbuy et Hotton.