Les Randos de Fred & Paul

GRP 571 : liaison Lorcé → Sedoz (9 km) - août 2017

Info : pour effectuer cette étape, nous avons pris le bus TEC 142 entre Nonceveux (Ninglinspo) et Stoumont (Targnon) (700 m hors GR).

Pour consulter l'itinéraire entre Targnon et Lorcé, cliquer ici.

À la sortie de Lorcé, nous grimpons 400 mètres avant d’atteindre un croisement en Y. La branche de droite, que nous suivons, est devenue l'itinéraire de liaison permettant de rejoindre Nonceveux et Sedoz ; la branche de gauche est le début du nouveau tronçon d’environ 30 km rejoignant Pont-de-Scay (Comblain-au-Pont). Nous pénétrons dans la forêt où nous allons cheminer durant cinq kilomètres. Ce parcours s’effectue d’abord sur de petits sentiers qui nous mènent au point culminant de l’étape, à 394 mètres d’altitude.

GR 571 entre Lorcé et Paradis, variante vers GR 15 GR 571 entre Lorcé et Nonceveux

À un T, nous tournons à droite sur un chemin empierré descendant, pendant 1,6 km, vers le ruisseau de la Belle Foxhalle. Nous continuons la descente le long du cours d’eau, mais alors que nous sommes presqu’au bord de l’Amblève, le balisage nous fait traverser le ruisseau à gué et remonter sur l’autre rive. Une centaine de mètres plus loin, nous rebroussons chemin à droite et suivons, sur 500 mètres, une sente en surplomb de la rivière.

GR 571 entre Lorcé et Nonceveux GR 571 entre Lorcé et Nonceveux, ruisseau de la Belle Foxhalle

Nous atteignons ensuite l’endroit où il est possible d’emprunter une variante « inondation ». En cas de crue de l’Amblève, le tracé du GR peut s’avérer impraticable et cette variante permet de poursuivre le parcours en toute sécurité. C’est par une petite sente, très peu balisée, que nous rejoignons l’Amblève. En cette fin du mois d’août, nous pouvons rester au bord de la rivière et progresser, pendant deux kilomètres, sur de beaux sentiers. L’année dernière, nous marchions, lors de la seconde étape, sur l’autre rive.

GR 571 entre Lorcé et Nonceveux, variante inondation GR 571 entre Lorcé et Nonceveux, le long de l'Amblève GR 571 entre Lorcé et Nonceveux, le long de l'Amblève

Alors que peu à peu le ciel s’assombrit, annonçant l’arrivée d’une averse, nous nous éloignons de l’Amblève en prenant un sentier un peu abrupt. Nous arrivons à Nonceveux où nous découvrons, à l’entrée d’un camping, un panneau annonçant que nous sommes au « Payis des dobes Démons ». L’interprétation de ce surnom serait la suivante : quand les habitants de Nonceveux et de Sedoz ont appris que le premier train allait passer près de chez eux, ils ont été perturbés, car ils croyaient que les vaches ne donneraient plus de lait. Alors, dès que le train est arrivé, ils l’ont poursuivi avec des fourches ; c’est pour cela qu’on appelle ces habitants, les dobes Démons (les doubles démons).

Le dimanche le plus proche du 17 janvier, Nonceveux célèbre la fête de Saint-Antoine l'Ermite. À l’origine, cette fête, tradition vieille de plus de trois siècles, attirait tous les petits éleveurs de la région qui venaient s’approvisionner en pains bénits à l’office. Ceux-ci étaient ensuite distribués au bétail, car ils avaient la vertu de préserver les bêtes des coliques durant une année. La tradition évolua on ne sait trop comment, ni pourquoi mais ce ne furent plus des pains mais des galets (sortes de gaufres) qui furent bénits. Un sage aura probablement estimé que si « c’esteût bon po lès bièsses çà l’sèrêt ot’tant po lès djins ». Depuis lors, ce sont désormais les hommes qui se partagent les milliers de galets confectionnés selon une recette traditionnelle.

GR 571 : Nonceveux, les dobes Démons

Nous passons par-dessus la ligne de chemin de fer et parvenons, peu après, à la N633. Nous longeons la grand-route, sur le trottoir protégé par une glissière de sécurité, pendant 500 mètres. Alors que les premières gouttes commencent à tomber, nous atteignons Sedoz. C’est au parking près du café « Le Ninglinspo » que nous finissons cette étape.