Les Randos de Fred & Paul

GR 56 : Weywertz → Bullange (15 km) - février 2019

Si nous avions initialement prévu d’effectuer cette étape grâce aux transports en commun, la grève de ce jour nous oblige à changer notre programme. Depuis Bullange (Büllingen), nous nous rendons jusqu’à Weywertz en empruntant notamment le RAVeL L45a en direction de Bütgenbach. Nous improvisons ensuite un parcours en nous basant sur ce site ; celui-ci fonctionne sur le principe des points nœuds et permet de se créer facilement un itinéraire.

Après avoir marché environ 9 km, nous arrivons à Weywertz où démarre « réellement » l’étape du jour. C’est sur le RAVeL L48, au niveau de l’ancienne gare de Weywertz - Nidrum, que nous reprenons notre périple sur le GR 56. Les habitants de Weywertz durent patienter jusqu’en 1937 avant qu’un arrêt ne soit aménagé ici. Cette localisation, à 1,7 km du centre du village, n’était pas à l’avantage des usagers du chemin de fer d’autant plus que lors de la construction de la ligne, le site de la future gare ne totalisait pas plus de six maisons.

La halte était desservie par six convois venant de Saint-Vith et autant en provenance de Monschau. Le verrouillage hermétique de la frontière après 1945 entraîna la suppression totale du trafic international pour voyageurs. Le trafic local était assuré par des autorails appelés communément trottinettes. Dans les années de l’après-guerre, plus d’une centaine de passagers attendaient souvent ici l’arrivée de la trottinette matinale ; la plupart d’entre eux se rendaient à Waimes pour y prendre le train à destination de Malmedy ou Stavelot. En avril 1959, la ligne a été définitivement fermée au trafic pour voyageurs.

GR 56 : ancienne gare de Weywertz

Le tracé blanc et rouge quitte l’ancienne voie ferrée et descend vers une petite route qu'il emprunte sur un peu plus d’un kilomètre. Sur ce trajet, nous franchissons, une première fois, la Warche. Cette rivière, d’une quarantaine de kilomètres, prend sa source dans l'entité de Bullange et se jette dans l'Amblève, à proximité du hameau de Warche. Sur son cours, en amont de Malmedy, ont été construits les barrages de Bütgenbach (vers lequel nous nous dirigeons) et de Robertville (découvert lors de l’étape précédente).

GR 56 entre Weywertz et le lac de Bütgenbach GR 56 entre Weywertz et le lac de Bütgenbach, la Warche

Le GR 56 tourne à droite sur un sentier en surplomb de la rivière. Au terme de cet agréable parcours, d’un kilomètre, nous arrivons sur une petite route. Nous suivons cette dernière, vers la droite, et descendons franchir la Warche dont le niveau est assez élevé à cet endroit.

GR 56 entre Weywertz et le lac de Bütgenbach GR 56 entre Weywertz et le lac de Bütgenbach, la Warche

Nous remontons la route, au milieu des prairies, et prenons, avant un tunnel, un sentier grimpant sur le RAVeL L45a (emprunté ce matin pour rejoindre Weywertz). Le tracé blanc et rouge ne reste cependant pas longtemps sur le ruban asphalté puisqu’il le quitte après 450 mètres. Nous descendons vers la N647 et marchons au bord de celle-ci durant 400 m. Sur ce trajet, nous passons sous un imposant viaduc à six arches, d’une hauteur de 30 mètres.

GR 56 entre Weywertz et le lac de Bütgenbach

Après avoir traversé la Warche, nous descendons un sentier herbeux aboutissant à un petit pont bétonné. Nous montons ensuite plusieurs volées d’escalier et arrivons, neuf mètres plus haut, au bord du lac de Bütgenbach.

GR 56 entre Weywertz et le lac de Bütgenbach

Nous tournons, vers la gauche, et franchissons l’impressionnant barrage. Celui-ci consiste en une série de onze voûtes s’appuyant sur des piliers ; à la base, la hauteur du barrage est de 23 mètres pour une longueur de 140 mètres. Construit entre 1929 et 1932, la fonction principale du barrage est de réguler le cours de la Warche. Le barrage alimente aussi une centrale électrique (production annuelle 2 200 000 kWh) et sert de réservoir au lac de Robertville. Le lac artificiel, complètement rempli, a un volume de près de 11 millions de m³ et une superficie de 125 ha.

GR 56 : barrage de Bütgenbach

Différents itinéraires de randonnée jalonnent le site dont une boucle de 10 km autour du lac ; nous allons, cet après-midi, en parcourir presque six ! Un parcours bien agréable sur un sentier parallèle au plan d’eau, partiellement gelé. Le niveau du lac, assez bas actuellement, s’explique probablement par la sècheresse que nous avons connu durant l’été 2018.

GR 56 : lac de Bütgenbach GR 56 : lac de Bütgenbach

De temps à autre, le tracé s’écarte un peu du rivage pour franchir, sur des ponceaux, de petits ruisseaux. Le lac est principalement alimenté par la Warche et la Holzwarche ; c’est vers ce second cours d’eau que l’itinéraire nous mène. Nous progressons le long du bras formé par le vallon de la Holzwarche et juste avant un pont, nous laissons un itinéraire de liaison partir vers la gauche. Ce tronçon de 4 km permet de rejoindre, dans le village de Krinkelt, le circuit principal du GR 56.

GR 56 entre le lac de Bütgenbach et Büllingen, la Holzwarche GR 56 entre le lac de Bütgenbach et Büllingen

Toujours sur la variante « Warche », nous cheminons à présent, sur des caillebotis, sur l’autre rive de la Holzwarche. De retour au bord du lac de Bütgenbach, nous traversons une sapinière et continuons sur un large chemin de terre.

GR 56 entre le lac de Bütgenbach et Büllingen

Nous rejoignons une petite route et traversons la Warche qui pénètre ici dans le lac. De l’autre côté du pont, nous suivons un chemin herbeux qui est encore, par endroits, enneigé. Sur notre gauche, se trouvent des prairies inondables dans lesquelles la Warche décrit de nombreux méandres.

GR 56 entre le lac de Bütgenbach et Büllingen GR 56 entre le lac de Bütgenbach et Büllingen, la Warche

Le tracé blanc et rouge s’en va, en lisière de forêt, rejoindre le RAVeL L45a. Nous passons sous l’ancienne ligne de chemin fer et marchons ensuite parallèlement à celle-ci, sur 200 mètres. Ce chemin de terre s’éloigne du RAVeL et grimpe rejoindre, près d’un calvaire, une route de campagne. Nous montons encore un peu jusqu’à atteindre le point culminant de cette étape (586 mètres d’altitude). La route aboutit, un kilomètre plus loin, au centre de Bullange (Büllingen) où nous retrouvons la voiture.

GR 56 entre le lac de Bütgenbach et Büllingen

L’église serait érigée sur les fondations d’une résidence royale franque. C’était probablement le site de la chapelle du château au VIIIe - IXe siècle. La première mention écrite de l’église date de 1130. La partie la plus ancienne du bâtiment est l’imposant clocher qui, autrefois, a dû servir comme tour défensive. En 1772, un décret papal place l’église sous la protection de Saint-Eloi (« Eligius » en allemand), qui devient son saint patron. En 1950, l’édifice est transformé et sensiblement agrandi.

GR 56 : Büllingen, église St-Eloi

À l’intérieur, on peut notamment admirer des fonts baptismaux romans du XIIe siècle. Le bassin cylindrique repose sur un lourd pilier central entouré de quatre piliers extérieurs ajoutés ultérieurement ; des têtes sculptées sont placées aux quatre points cardinaux. À l’origine, l’église était dédiée aux apôtres Pierre et Paul comme en témoigne une clé de voûte représentant Saint-Pierre avec les clés du paradis et une épée.

GR 56 : Büllingen, église St-Eloi